AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mar 30 Nov - 12:32

Est-ce utile de le préciser ?


    Marylou avait eu deux nuits et une journée entière pour méditer ce qui s'était passé avec Narcisse. Elle l'avait soigneusement évité la veille, n'osant pas même croiser son regard. Elle avait besoin de temps, pour digérer. Elle n'était pas prête d'accepter et encore moins de se pardonner, mais il fallait au moins qu'elle trouve la force d'affronter leur baiser. Leur baiser. A chaque fois qu'elle y pensait, son estomac se retournait. Les émotions la submergeaient et elle suffoquait de colère et de culpabilité. Elle était déçue, déçue de voir sa relation avec Narcisse réduite à quelque chose de si... ridicule. Elle, se sentait ridicule. Humiliée. Et par dessous tout elle se détestait.

    Après une nouvelle nuit blanche passée à se tourner et se retourner sans parvenir à trouver un semblant de sérénité pour gagner le pays des rêves, Marylou se leva à l'aube pour se préparer un café bien serré. Attrapant un des plaids qui trainait au salon elle s'éclipsa à l'extérieur. Elle allait sûrement attraper la mort avec le froid qu'il faisait dehors mais c'était le moindre de ses soucis. Elle avait tout fait durant des semaines pour que ce jeu ne change rien au regard que ses proches porteraient sur elle, et et il était parvenu. Jusqu'à ce que Narcisse refasse surface (c'était le cas de le dire). Elle reconnaissait pleinement sa responsabilité dans l'acte, mais elle en venait à blâmer tout le monde, même la production pour avoir décidé de faire revenir Narcisse. Elle était dans un tel état de fatigue qu'elle en était presque à virer parano et se demander si tout ça n'avait pas été orchestré. Quelle mauvaise foi, elle en était consciente. Elle allait devoir vivre avec ce qu'elle avait fait, et elle était prête à le faire. Il lui faudrait du temps pour accepter, se pardonner, cesser de culpabiliser, peut-être même qu'elle n'y parviendrait jamais. Mais ce qui était le plus difficile à l'heure actuelle pour Mary c'était de se dire que sa relation avec Narcisse ne serait plus jamais la même. Si relation il demeurait. Et c'était cette même pensée qu'elle ruminait depuis une bonne heure, allongée dans son hamac, son café ayant refroidi depuis bien longtemps et ses orteils commençant à s'engourdir dangereusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narcisse

avatar




Messages : 2162
Date d'inscription : 18/08/2010
Ville : Paris

Mon profil
Cagnotte: 0 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mar 30 Nov - 12:50

Si Marylou m'avait évité, je n'avais pas non plus chercher à provoquer la rencontre. A quoi bon ? C'était peut-être rare, mais j'ignorais bien ce que j'aurais pu dire. Je n'étais pas exactement désolé. Mais je n'étais pas du tout satisfait pour autant. En outre, il fallait affronter le regard de nos camarades qui, s'ils ne savaient pas, devaient bien soupçonner. Nous étions distants, froids, si ce n'était indifférents l'un vis-à-vis de l'autre alors que, finalement, nul n'ignorait ce que nous avions représentés l'un pour l'autre pendant ces longues semaines d'aventure. Fort heureusement, eux non plus le provoquaient pas la conversation. Aussi ce climat de non-dits était-il aussi malsain qu'il s'avérait simplement confortable. Jusqu'à un certain seuil tout du moins.

Depuis l'intérieur, je l'observai. C'était bien simple, je ne faisais jamais que cela. Où qu'elle soit, quoi qu'elle fasse, je la suivais toujours des yeux, comme si mon seul regard avait assuré ma présence. Sauf qu'il n'en était rien, que je le savais, mais que cela ne m'empêchait guère de continuer cependant. Et comme il faisait un froid hurlant, là, dehors, et qu'elle persistait pourtant à y rester, je cédai à mes dernières lâchetés avant d'imploser simplement. Poussant la porte, je gagnai les hamacs. Ma démarche, d'abord si certaine, s'altéra peu à peu, jusqu'à ce qu'il me fût difficile (pénible, en fait) d'achever les derniers mètres. Au final, je ne fus pas vraiment près d'elle quand les premiers mots m'échappèrent. « Je t'ai embrassée. Et je n'aurais pas dû. » Cela, c'était pour le chapitre des évidences. Malheureusement, je repris tout aussi vite, et d'un ton qui fût nettement désemparé en comparaison de ce que j'aurais voulu. « Mais on ne va tout de même pas culpabiliser jusqu'à la fin de nos jours pour un baiser !... ou alors soit, mais ensemble. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mer 1 Déc - 3:12

    Finalement ce n'était peut-être pas une si bonne chose qu'elle ait gagné sa place en finale, que Narcisse soit revenu. Et plus généralement c'était peut-être une bien grosse erreur d'avoir participé à ce jeu. Elle s'était de nombreuses fois demandé ce qu'elle faisait là, avant de se remémorer son réel objectif. Mais cette fois-ci c'était différent, parce qu'elle n'avait plus d'objectif, parce qu'après l'autre nuit elle n'était même plus certaine de vouloir remporter la victoire. Elle se sentait si mal qu'elle n'avait qu'une seule envie, mettre tout ça derrière elle et rejoindre ses proches. Et là encore, l'angoisse qu'ils la jugent l'envahissait. Elle avait beau savoir qu'ils la connaissaient assez pour lui laisser une chance de s'expliquer avant de faire son procès, elle n'en restait pas moins terrifiée à l'idée que ce stupide baiser change le regard qu'ils avaient sur elle.

    « Je t'ai embrassée. Et je n'aurais pas dû. » Marylou sursauta si violemment qu'elle manqua de peu de tomber du hamac. Elle hésita entre sa volonté de fuir loin, très loin, et celle de mettre une bonne fois pour toutes les choses à plat pour ne pas passer les derniers jours qui lui restaient ici à éviter Narcisse et se terrer dans sa chambre pour ne voir personne. Elle entrouvrit la bouche pour protester. Il ne l'avait pas embrassée. Ils s'étaient embrassés. C'était là une nuance importante. Mais il ne lui laissa pas le temps. « Mais on ne va tout de même pas culpabiliser jusqu'à la fin de nos jours pour un baiser !... ou alors soit, mais ensemble. » Culpabiliser jusqu'à la fin de ses jours, Marylou comptait bien là-dessus. Ce n'était peut-être qu'un baiser pour Narcisse mais pour la jeune femme c'était beaucoup plus. C'était un moment de faiblesse, c'était une trahison, c'était une marque au fer rouge sur sa peau. C'était tout ce qu'elle n'était pas. Ou tout ce qu'elle n'avait pas voulu être. Et le pire dans tout ça c'est qu'elle était sûre que si elle avait pu remonter le temps elle aurait refait exactement la même erreur. « Tu es marié Narcisse. Et peut-être que pour toi ce baiser est si insignifiant qu'il ne mérite pas d'éprouver une quelconque culpabilité mais ce n'est pas le cas pour moi. » Avoua-t-elle enfin d'une voix sourde sans pour autant tourner le regard vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narcisse

avatar




Messages : 2162
Date d'inscription : 18/08/2010
Ville : Paris

Mon profil
Cagnotte: 0 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mer 1 Déc - 3:34

« Tu es marié, Narcisse. » Oui, merci, j'étais au courant... En tous les cas, j'avais la faiblesse de me considérer comme tel, et c'était bien ce qui constituait ma toute première faute. Envers Cléo. Mais ce n'était pas cette culpabilité-là que j'abordais. « Et peut-être que pour toi ce baiser est si insignifiant... » Immédiatement, je protestai froidement, piqué au vif. « Il n'était pas insignifiant. » C'était même une intime certitude. Le baiser que Zoran m'avait donné était insignifiant. Quand même l'aurais-je voulu de toutes mes forces, celui que j'avais partagé avec elle, lui, ne l'était pas. « ...qu'il ne mérite pas d'éprouver une quelconque culpabilité mais ce n'est pas le cas pour moi. » Je culpabilisais tellement, elle n'avait pas idée. Elle ne mesurait pas l'ardeur avec laquelle je regrettais, pour Cléo. Parce qu'il n'était que trop question de Cléo, dans tout cela. Si je n'avais pas été marié, comme nous le considérions tous les deux, le différend aurait été autrement moins complexe.

Pourtant, c'était bien cette partie de mes fautes dont je voulais présentement parler... parce que, je continuais à le croire, je n'aurais pas dû l'embrasser, moi et moi seul. « Laisse Cléo m'en vouloir, je t'assure qu'elle le fera très bien. Et laisse les autres nous jeter des pierres, parce que c'est mal et immoral. Tout ce que tu voudras... mais je m'en veux surtout de t'avoir fait du mal. » Instinctivement, j'approchai pour renchérir avant qu'elle n'ait eu l'idée de m'interrompre. « Je... je t'ai piégée. J'ai toujours su que je n'aimais que Cléo, comme j'ai certainement toujours su que je ne voyais en toi qu'une amie. Je sais que notre relation était spéciale, un peu étrange et même inattendue, mais... je n'aurais pas dû croire les rumeurs, les invectives, qui me voulaient me commander. » Je soupirai. « J'ai fait un choix, ce baiser, et je le regrette... pas seulement parce qu'il va blesser la femme que j'aime, ou qu'il va me condamner à culpabiliser toute ma vie. Je le regrette surtout parce que je n'avais pas vu. » J'aurais alors tant souhaité qu'elle me regarde. « Parce que je n'avais pas compris. » Que je n'aie pas vu ou que je n'aie pas voulu voir, cela n'enlevait rien au fait que Marylou m'avait servi une confession troublante dans cette piscine. Et il n'avait fallu qu'un baiser. Un baiser en dépits de tous les mots que nous nous étions confiés. « Je ne me cherche pas d'excuse, lâchai-je en jetant mon regard un peu plus loin. Je dis seulement que... je dois me faire pardonner de plus d'une femme. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mer 1 Déc - 4:47

    Marylou ne s'attendait pas à ce que les mots de Narcisse la rassurent, la consolent. Mais elle ne s'était pas attendue à ce que sa voix et ses explications la fasse souffrir un peu plus. Chacune de ses phrases était comme une gifle, une gifle attendue, une gifle méritée, mais une gifle douloureuse. Elle aurait préféré qu'il se taise, elle aurait préféré qu'il ne vienne pas la voir. Elle n'avait pas envie de l'entendre crier encore et toujours son amour pour Cléo, elle ne voulait pas qu'il lui renvoie sans cesse en pleine face qu'il avait trouvé la femme de sa vie. Non, elle ne voulait pas l'entendre, et encore moins l'écouter. Elle avait été bête, stupide, idiote et il n'était pas celui qui parviendrait à la faire changer d'avis sur tout ça. Qu'il s'amuse à endosser toute la responsabilité si ça lui plaisait mais ça n'ôterait en rien le poids qui pesait désormais sur les frêles épaules de Mary. « Parce que je n'avais pas compris. » La jeune femme secoua vivement la tête, la bouche déformée dans un rictus de dégoût. Pas envers Narcisse mais bien envers elle même. Comment avait-elle pu en arriver là ? C'était pathétique.

    « Je ne me cherche pas d'excuse. Je dis seulement que... je dois me faire pardonner de plus d'une femme. » Et c'était sans doute là tout le problème. Le corps engourdi par le froid, Mary fit glisser ses jambes hors du hamac pour se relever et faire quelques pas pour s'éloigner de Narcisse dont elle parvenait tout juste à accepter la présence. Elle ne pouvait plus supporter une proximité restreinte avec le trentenaire. En fait, elle n'était même pas sûr de le pouvoir à nouveau un jour. Elle se retourna doucement pour enfin croiser le regard de Narcisse, et ce fut douloureux. « Écoute, si ça peut te rendre la tâche plus facile, je ne suis même pas certaine de réussir un jour à me pardonner d'avoir été si stupide alors je ne pense pas avoir la force de t'en vouloir autant que j'en veux à moi-même. » Elle lâcha un petit rire tout sauf amusé. « Si tu n'as rien vu, si tu n'as rien compris c'est que j'ai été assez bête pour ne pas le voir moi-même. C'est bien moi la conne dans toute cette histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narcisse

avatar




Messages : 2162
Date d'inscription : 18/08/2010
Ville : Paris

Mon profil
Cagnotte: 0 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mer 1 Déc - 5:09

Comment avais-je pu passer à côté ? comment avais-je pu ne rien voir ? comment ? Encore maintenant, l’idée me paraissait surréaliste, improbable. En vérité, j’étais proprement incapable de croire à tout cela, incapable de penser, d’imaginer, que Marylou m’ait envisagé autrement qu’en toute amitié. Non, je n’étais pas prêt d’admettre cette idée, mais si j’en avais provoqué l’avènement. « Tu… je… » Et comme mon esprit s’agitait de songes incohérents, je ne parvenais pas à formuler convenablement ma pensée. Elle ne pouvait pas décemment faire cela, me faire cela. Et plus j’y pensais, et plus l’idée gagnait en réalisme. Finalement, j’eus comme un sursaut de colère. « C’est le jeu. C’est cet endroit. » Ce pouvait être. Ce devait être. Il n’y avait aucune autre explication que cette promiscuité, cette proximité, et surtout cette complicité naturelle, évidente. Moi, je ne voyais rien d’autre. Ou je ne voulais rien voir. Encore.

« Marylou… » Je fis un pas vers elle avant de me raviser ; elle m’aurait certainement giflé si je m’étais de trop approché. « Tu ne crois pas que… je veux dire, si, vraiment, tu avais pu éprouver quelque chose pour moi, ça se serait révélé bien plus tôt, non ? » Si je n’étais pas revenu, si j’étais resté au dehors, en ma bonne qualité d’éliminé, les choses auraient été tellement plus simples, tellement plus convenues. « Marylou… Tessa était sortie, j’étais là et j’ai eu besoin de toi. Tu avais besoin de moi. On a été proches… on l’est encore, tentai-je un ton plus bas. Si j’ai douté, si j’ai voulu y croire cette nuit-là… pourquoi pas toi ? » Désespoir ou non, j‘étais sérieux. « S’il te plait. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mer 1 Déc - 5:43

    Le jeu. Bien sûr que le jeu avait un rôle majeur dans tout ce bordel, bien sûr que cet endroit était en partie responsable de ce foutoir. Mais ce n'était pas seulement ça. Elle devait se rendre à l'évidence, elle s'était faite avoir, et en beauté. Elle avait passé tellement de temps à repousser au loin les opportunités qui s'était offerte à elle d'être aimée de façon pure et inconditionnelle qu'elle en était arrivée là. A ne plus savoir quels sentiments elle pouvait bien éprouver et tout simplement ne plus savoir ce qu'elle voulait éprouver. Elle avait été si incapable de faire confiance, de s'ouvrir à quelqu'un depuis si longtemps qu'elle en était venue à tout confondre. Elle écoutait Narcisse, attentivement, cherchant une réponse à toutes les questions qui se bousculaient dans sa tête depuis cette nuit-là mais rien. Elle était tout simplement désemparée.

    « Je ne sais pas Narcisse. Je n'en sais rien. Je ne sais plus. » Et avait-elle déjà su ? Finalement elle était juste perdue. Toutes les émotions et sentiments se brouillaient jusqu'à lui faire perdre tous ses repères. Elle avait perdu le sens des réalités, elle ne savait plus où elle en était comme elle ne savait plus quoi penser. Elle n'avait jamais été aussi incertaine qu'à cet instant même. Si elle avait ressenti quelque chose quand ils s'étaient embrasser ? A quoi bon le nier. Mais ce n'était pour autant pas quelque chose qu'elle parvenait à identifier. Et c'était là le plus désarmant. Amour ? Amitié ? Complicité ? Attraction ? Elle n'arrivait plus bien à faire la différence. Ça semblait beaucoup plus simple pour Narcisse et en ça elle l'enviait profondément. « J'aimerais te dire que ce baiser ne représente rien. J'aimerais te dire que notre amitié n'en sera pas ébranlée. » Elle fit quelques pas vers lui sans pour autant trop se rapprocher. Elle se mordilla la lèvres alors que son regard fuyait de nouveau celui du trentenaire. « J'aimerais que tout soit plus clair, comme ça semble l'être pour toi. Mais ça ne l'est pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narcisse

avatar




Messages : 2162
Date d'inscription : 18/08/2010
Ville : Paris

Mon profil
Cagnotte: 0 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Mer 1 Déc - 23:58

A force de repenser à tout cela, à ce baiser, je ne pouvais m'empêcher d'ajuster un savant parallèle avec Cléo et Zoran. Il y avait foule de détails qui divergeaient mais l'essentiel coïncidait bel et bien. Je n'étais peut-être pas attiré par Marylou, mais, moi, je l'avais embrassée. Elle n'éprouvait peut-être rien pour moi, mais elle avait tout ce même consenti cette nuit-là. Et plus j'y songeais, et plus je pouvais entrevoir avec précision la manière dont j'allais chèrement payer tout cela. Cléo n'allait pas me tuer. Non, c'eut été comme une faveur. Elle allait longuement me le faire payer, et j'allais l'accepter. Je n'osais même pas imaginer la manière dont elle allait me le rappeler à vie, la manière dont, moi, j'allais me le rappeler à vie. Aussi était-il heureux que, au moins, les choses me fussent claires.

« Je ne te demande pas d'avoir les réponses, rétorquai-je, pas dans l'immédiat, en tout cas. Mais j'ai commis l'erreur... On a tous les deux nos torts, poursuivis-je avant qu'elle ne se soit trouvée le goût de m'interrompre, mais j'ai commis l'erreur. » Je la dévisageai longuement, peinant à déglutir convenablement. « Je suis revenu pour te soutenir, et pour te dire que tout ce qu'il s'est passé dans ce jeu a compté... et c'est ce que je vais faire, soupirai-je doucement. Que tu gagnes ou non, ça n'a aucune importance, mais je reste ton ami, ou quoi que j'ai été... je le suis encore. Ce qui arrivera après, je l'ignore, je ne peux même pas dire ce qu'il en sera pour moi, mais en l'état... je suis là. » Je me retins d'approcher davantage, et mon intention fût on ne peut plus perceptible. « Je suis là, répétai-je, et ce serait beaucoup plus simple si tu cessais de me fuir... si on cessait de se fuir, corrigeai-je à demi-mots. » Honnêtement, j'avais surtout besoin d'une alliée, et voir la seule que je possédais m'échapper imprimait sur ma peau la douloureuse marque de la vulnérabilité... Et ce n'était pas vrai qu'entre ces murs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Jeu 2 Déc - 3:52

    Bien qu'elle fasse à cet instant même tout ce qu'elle pouvait pour maintenir Narcisse à distance, sans doute pour éviter une peine encore plus vive. Marylou était soulagée, et reconnaissante, de voir qu'il n'en avait pour autant pas tourné les talons. Après tout il aurait été tellement plus simple pour lui d'accepter ce fossé qu'elle était entrain de creuser entre eux. De baisser les bras, de lui tourner le dos et de mettre tout ça derrière lui pour retrouver Cléo et tenter de réparer ce qu'il venait de briser. Mais non, il avait pris le parti de ne pas l'abandonner. Et c'était bien pour ça qu'ils partageaient quelque chose de fort, quelque chose de différent. Qu'il fasse tant d'efforts, alors qu'il lui en coûtait tout autant qu'à elle, pour ne pas laisser partir aux oubliettes tout ce qu'ils avaient pu vivre comptait beaucoup pour Marylou. Et c'était sans doute tout ce qui importait à l'heure actuelle. Le reste suivrait.

    D'un pas encore tremblant la jeune femme s'avança vers Narcisse, le regard rivé vers la pelouse. Elle s'arrêta à un pas de lui alors que les barrières tombaient. Tout ce temps elle n'avait cessé de hocher la tête, silencieuse, incapable de prononcer le moindre mot. Comme accablée d'un poids bien trop lourd à porter seule mais trouvant tout de même la force d'avancer. Ses muscles étaient douloureux à force d'être crispés par le froid et le malêtre qui l'habitait. Son corps entier criait ce qu'elle ne parvenait pas à dire. Et tout ce à quoi elle pouvait penser c'était la fin. La fin de ce jeu, la fin de cette lente et insidieuse torture, la fin de ce combat. Parce qu'elle ne voyait plus cette aventure que comme un combat dont la bataille finale serait bientôt livrée. Elle allait enfin pouvoir rendre les armes. Son regard se détacha du sol pour rencontrer celui du trentenaire. « Je suis fatiguée Narcisse. J'ai simplement envie de rentrer chez moi. » Quitter cette Maison sans se retourner. Retrouver ses repères, retrouver qui elle était avant que ce jeu ne vienne la transformer en cette fille qu'elle ne reconnaissait plus, à laquelle elle ne voulait pas, ou plus, ressembler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narcisse

avatar




Messages : 2162
Date d'inscription : 18/08/2010
Ville : Paris

Mon profil
Cagnotte: 0 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Jeu 2 Déc - 4:54

« Je suis fatiguée Narcisse. J'ai simplement envie de rentrer chez moi. » Impuissant, je ne pouvais jamais que la dévisager, éperdue de détresse qu'elle semblait se montrer. Il n'y avait aucun rempart contre cela. « Je connais ça, soufflai-je davantage pour moi-même finalement. » J'avais, également, formulé cette même confession quelques trois semaines plus tôt. Je connaissais aisément ce besoin de se retrouver, de reconnaître les liens, les lieux, et tous ces repères bien futiles au demeurant. Depuis que j'étais sorti, je goûtais une liberté qui n'avait définitivement plus le même goût que lorsque j'étais entré dans la Maison des Secrets. Et pourtant, je travaillais quotidiennement dans une prison. Mais c'était tellement différent, tellement viscéral, et tellement masochiste, aussi. Je savais que mon aventure n'avait pas été vaine, mais ça n'enlevait rien aux souillures qui s'étaient déposées là, avec le temps et à force d'ennui. Il me faudrait d'ailleurs encore un long moment avant de retrouver un semblant de sérénité dans cette anarchie presque trop délicieuse, soupirante. « Approche. » Comme il semblait n'exister aucun mot pour cela, j'aimais mieux laisser parler les gestes, et comme je n'aurais jamais pris le risque d'approcher pour qu'elle s'esquive... « S'il te plait. Laisse-moi être là pour toi. »

Malgré ce baiser, malgré le jeu, je n'avais aucune intention de faiblir, de faillir. Je n'avais pas menti : j'étais revenu pour une raison précise, et j'entendais honorer mes intentions. Malgré tout. Et même si je ne cessais jamais de penser à Cléo, j'espérais sincèrement qu'elle me pardonnerait de m'entêter. De toute façon, j'aurais été incapable de laisser Marylou, proprement incapable. Je ne pouvais rien lui promettre, je ne pouvais rien lui offrir, rien de plus que ce en quoi j'avais toujours cru, mais je n'aurais pas fui non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Jeu 2 Déc - 6:21

    Si Marylou ne s'attachait pas facilement, et que très rarement, il fallait savoir qu'une fois qu'elle s'était liée à une personne celle-ci devenait un point de repère. C'était pour cette raison qu'elle n'avait que peu d'amis, pour cette raison qu'elle n'avait pas plus de petits amis. Et si elle redoutait vraiment la réaction de ces personnes si rares et précieuses pour elle, suite à tout ce qui s'était passé ici, elle n'éprouvait pourtant, à ce moment, que le désir brûlant de les retrouver. Elle ne regretterait rien de ce qui s'était produit entre ces murs tout simplement parce qu'elle ne croyait pas aux regrets. Il lui faudrait sûrement du temps pour panser quelques blessures profondes mais jamais elle ne cracherait sur ce qu'elle avait vécu. Elle était prête à recommencer, à endurer tout le mauvais pour la ridicule proportion de bon. Parce que ces quelques moments, ces quelques personnes, valaient toutes les souffrances endurées, tous les doutes éprouvés.

    C'est cette évidence qu'elle lu dans les yeux de Narcisse, qu'elle entendit dans ses mots. « Approche. S'il te plait. Laisse-moi être là pour toi. » Toute personne normalement constitué n'aurait hésité une seule seconde à rompre la dernière barrière encore érigée, mais Marylou n'était pas de ceux là. En plus de ne pas être quelqu'un de très tactile et câlin, elle voyait vraiment ces gestes comme un abandon total, un ticket d'entrée vers sa fragilité, sa vulnérabilité. Bien sûr, elle avait déjà offert cette clef à Narcisse, mais après ce qui s'était passé entre eux, tout prenait une autre dimension. Qu'importe la volonté qu'ils y mettraient tous les deux, le souvenir de ce baiser ne cesserait de les hanter. Et c'est sans doute ce spectre malin qui la retint quelques minutes avant qu'elle ne cède enfin. Un seul pas qui lui paru insurmontable et elle vint doucement poser sa tête contre le torse de Narcisse. En plus d'être frigorifiée elle était surtout à bout de force, et finalement, le contact du corps du trentenaire au sien eu l'effet escompté. Son corps se détendit pour la première fois depuis leur baiser échangé et elle sentit un partie du poids qui l'accablait s'envoler pour la laisser enfin respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Narcisse

avatar




Messages : 2162
Date d'inscription : 18/08/2010
Ville : Paris

Mon profil
Cagnotte: 0 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Sam 4 Déc - 3:10

Honnêtement, je dus certainement l'implorer du regard tout le temps où parut vivre l'hésitation. Elle n'était pas la seule à se noyer dans le désarroi, dans cette froide solitude et dans ce sentiment presque corrosif de ne plus rien goûter qui eut un peu de sens. J'en avais certainement besoin autant qu'elle, sinon bien davantage. Il le fallait, c'était important. Parce que, moi, je ne pouvais pas balayer tout ce que nous avions partagé pour un seul baiser - qu'importe son importance, je croyais avec une rare ferveur qu'elle ne pouvait en faire autant. Et les secondes furent longues, longues et acérées, tandis qu'elle semblait se battre contre ses propres instincts. Il n'existait jamais qu'un pas, un seul. Voilà ce que mon silence voulait hurler. Au lieu de quoi je ne fis que suspendre ma respiration jusqu'à ce que, enfin, elle me permit d'inspirer librement de nouveau.

D'une étreinte d'abord bien prudente, je la serrai bientôt dans mes bras. « Merci. » D'avoir eu le courage que je ne m'étais pas trouvé. Ou la faiblesse. Et peu importe, d'ailleurs. Ce fût seulement des plus réconfortants, et je n'en demandais pas davantage. « Je... je devais te donner quelque chose. » Sans m'être véritablement écarté, je récupérai l'enveloppe glissée dans la poche arrière de mon jean. « C'est Victoire. Je sais, c'est bizarre qu'elle me l'ait demandé à moi, admis-je dans l'ombre d'un sourire. Mais elle avait des choses à dire à la finaliste... » Je lui remis tout simplement l'enveloppe, après quelques secondes d'une sorte d'absence. Car mes pensées s'étaient un moment égarés vers la finale, et ma nouvelle sortie. Seigneur Dieu qu'il me tardait sans me tarder. En attendant, ce n'était pas exactement le propre de la situation, et j'y revins très bientôt. « C'est bientôt fini... » D'instinct, je la serrai encore contre moi.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Marylou

avatar




Messages : 1075
Date d'inscription : 17/08/2010
Age : 31
Ville : Quimper.
Humeur : Déboussolée.

Mon profil
Cagnotte: 39 597€
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   Dim 12 Déc - 1:28

    La fin était proche, et si les évènements s'étaient emballés dans les derniers jours, Mary n'en était que plus heureuse de voir l'aventure arriver à son terme. Elle voulait retrouver les siens, affronter les conséquences de ses actes et décisions, mettre de l'ordre dans sa vie, et avant tout dans sa tête. A vrai dire, elle ne ressentait aucun stress ni aucune pression à l'attente de la finale. C'était plutôt la perspective d'être de nouveau lâchée dans le monde réel qui la crispait d'angoisse. Mais elle préférait repousser encore un peu l'échéance, profitant de l'illusion de sécurité que lui procuraient les bras de Narcisse autour de son corps tremblant. Elle comprit bien vite, alors que sa respiration se calmait pour épouser la sienne, qu'elle n'aurait pu tenir le reste de la semaine en continuant de le fuir. Malgré tout, malgré ce qui s'était passé entre eux cette nuit-là, elle avait toujours besoin de lui. Et ce besoin passait outre sa culpabilité et sa honte.

    Alors que le trentenaire l'écartait doucement de lui pour lui tendre un message de Victoire, Marylou attrapa la feuille de papier pour la déplier soigneusement. La lecture fut rapide et chaque mot vint réchauffer un peu plus le coeur de la brune. C'était rassurant de savoir qu'elle possédait quelques alliés à l'extérieur qui l'aiderait à traverser l'épreuve qui l'attendait. Rassurant de voir que son secret n'avait pas changé le regard que la blondinette portait sur elle. Un large sourire étira les lèvres de Mary alors qu'elle rangeait précieusement le mot de son ancienne camarade. Son corps vint de nouveau se coller à celui de Narcisse. « Bientôt oui... » Soupira-t-elle en pensant à la finale qui approchait à grands pas. Elle releva la tête vers le trentenaire avant de laisser son regard errer aux alentours. « J'ai l'impression d'avoir vécu une vie entière ici. » Et c'était un sentiment très étrange qui ne faisait qu'accentuer un peu plus l'appréhension qu'elle avait à l'idée de sortir de cette bulle dans laquelle elle avait été enfermée si longtemps.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)   

Revenir en haut Aller en bas
 

What about now ? What about today ? (1/12 | 9h26)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» What 's the date today ?
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» President Clinton on Meet the Press today
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» REFRAKA , Vwa fanm
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECRET STORY :: 
 :: Archives RP :: Saison #3 :: Extérieur
-
Sauter vers: