AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La dalle (19/04/12 à 15h33)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Juan

avatar




Messages : 259
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 36
Ville : Madrid et Paris
Humeur : Machiavélique.

Mon profil
Cagnotte: 0
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Lun 16 Avr - 21:31

Indie & Dorian

C'est bien connu, les espagnols ne mangent jamais ou que trop rarement aux heures françaises. Et bien que Juan soit en France depuis de longues années -dix exactement- il ne s'était toujours pas fait aux heures de repas locales. Ainsi son déjeuner, il l'effectuait toujours entre trois heure et quatre heure de l'après midi, comme il le faisait chez lui. En cette belle journée et alors que la cuisine était pour une fois vide, l'espagnol en profita pour aller se faire cuire deux oeufs. Les déposant ensuite dans une assiette, il s'installa sur le comptoir de la cuisine, se saisit de couverts et se mit à déguster ces mets aussi simples que délicieux. Torse nu puisque levé il y a encore peu, Juan ne fut aucunement dérangé lorsqu'il vit les Dupont et Dupont de la semaine arrivés vers lui. Tout en mâchant une bouchée, il esquissa un sourire malin et taquin, tout en les dévisageant. Il était bien content de ne pas être dans leur situation, assurément il aurait pété un câble. Une fois sa bouchée avalée -et oui on ne parle pas la bouche pleine- il s'adressa aux jeunes gens : « Quand le chat n'est pas là les souris dansent, hein Indie. » Juan laissa échapper un petit rire avant de se renconcentrer sur son assiette. Assurément la phrase de Juan ne voulait rien dire pour la plupart de la maison. Pour lui elle prenait sens.



    What goes around, goes around, goes around...Comes all the way back around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indie

avatar




Messages : 319
Date d'inscription : 04/02/2012

Mon profil
Cagnotte: 1000 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Mar 17 Avr - 9:31

Cela faisait déjà plusieurs jours qu’ils étaient enchainés l’un à l’autre, et, honnêtement ils s’en sortaient plutôt bien. Enfin, disons plutôt qu’ils n’en étaient pas à se taper dessus. Dire qu’ils avaient trouvé le bon équilibre serait légèrement précoce mais ca se passait. Les deux étaient vautrés dans les poufs orientaux, à l’extérieur de la maison, profitant du soleil naissant d’avril. « Dorian, j’ai faim… » annonça-t-elle spontanément, à un moment. Ouais, la rouquine avait envie d’une barre de céréale, là, maintenant. Elle vrilla ses prunelles, esquissa un sourire et il acquiesça. Ainsi, les deux retournèrent vers la maison, passant par la cuisine pour atteindre le cellier. Cependant, entre temps, quelqu’un s’adressa à Indie. Ouais, le nouveau. Pourquoi il l’ouvrait lui. Soit. Indie arqua un sourcil, finit par s’arrêter et posa ses prunelles sur lui. Quelques minutes filèrent, puis elle secoua la tête d’un air désespérée. « Et après on essaie de me faire croire que les espagnols sont des gens comme les autres… » fit-elle dans un soupire avant de lever les yeux au ciel. Que le Seigneur lui donne la force de le supporter. Indie n’avait pas d’apriori, en fait, c’était même confirmé, des aprioris véridiques en somme, mais soit. Et, par ailleurs, ne s’était pas gênée pour le faire remarquer lors de son casting, et là on lui en ramenait un. Génial. « J’ai horreur d’entendre mon prénom dans la bouche d’un espagnol. Tu veux pas plutôt aller faire ce que vous savez faire de mieux… une paëlla. » ajouta-t-elle en soupirant, quoique légèrement mielleuse et sarcastique dans le ton. Ouais, paëlla = Espagne mais = aussi beaucoup de temps à la préparation, comma ça l’occuperait et il cesserait de venir l’emmerder en provocations inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dorian

avatar




Messages : 1586
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 28
Ville : Londres Originaire de Nantes

Mon profil
Cagnotte: 28 100 €
Mes relations:
Secret:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Mar 17 Avr - 10:09

Profiter du soleil et rien d'autre. Le bonheur quoi. Quand la voix mutine de l'Egyptienne le tira de sa torpeur pour crier famine, le Nonchalant répliquant : « Ok Brindille, je sais pas où tu mets tout ça, une semaine avec toi et je peux dire Adieu à la vision de mon nombril. » tout en adoptant un léger ton railleur. Les deux Enchaînés se rendirent donc à la Cuisine, déjà hantée par l'Illustre Juan alias Juanitoooooo. Ok, les noms espagnols faut les prononcer longuement sinon c'est pas aussi classe. Ceci n'est que le simple avis tourmenté de l'esprit narratif. La remarque de l'Hispanique ne sembla cependant pas plaire à notre Piquante, qui l'envoya gentiment au Pays. Les stéréotypes tout ça, Dorian trouvait ça con, mais Indie avait cette façon bien à elle de ne pas manquer de classe dans sa répartie. « J'adore la Paella. » ajouta-t-il les yeux brillants de gourmandise. L'intervention se destinant à détendre passablement l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juan

avatar




Messages : 259
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 36
Ville : Madrid et Paris
Humeur : Machiavélique.

Mon profil
Cagnotte: 0
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Mar 17 Avr - 18:05

Indie était la seule candidate qui prenait mal, très mal l'arrivée des deux nouveaux candidats. Pourtant Juan pensait qu'elle mourrait d'envie de perdre son secret et qu'il lui filait juste un petit coup de pouce. Mais non, apparemment vivre dans le mensonge l'intéressait beaucoup plus. Soit. Ses répliques amusèrent fortement Juan qui aimait bien avoir néanmoins un peu de résistance quand il attaquait. Ne s'arretant pas de manger malgré les arrivées de Dorian et Indie il les regardait de temps à autres après avoir avaler ses bouchées. Comme à son habitude Dorian semblait fuir le danger. C'était amusant à quel point ce garçon était sympathique. C'était même...surprenant. Le futur gagnant se trouvait il en face de Juan ? Possible. L'espagnol finit par rétorquer dans un sourire amusé. "Les stéréotypes...c'est facile ça Indie. Je pourrais très bien te demander pourquoi tes parents sont si cons, mais je ne le fais pas, parce que je suis super sympa." Il feinta ensuite la surprise "Merde je viens de le dire. Tu as raison Dorian je ferais mieux de faire une bonne paella pour l'assemblée !" annonça-t-il pas le moins sérieux.



    What goes around, goes around, goes around...Comes all the way back around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Indie

avatar




Messages : 319
Date d'inscription : 04/02/2012

Mon profil
Cagnotte: 1000 €
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Mer 18 Avr - 10:15

Indie s’énervait rarement…Non en fait si, il suffisait qu’on la chauffe suffisamment pour qu’elle ne fasse preuve d’aucune patiente ou self-control. Au fond, elle était impulsive et ne se laissait pas faire. Et, en l’occurrence, la rouquine n’avait rien contre les nouveaux habitants en soi mais contre leur façon de faire. Ouais, cette insupportable arrogance qu’ils dégageaient, ce pseudo ascendant auquel ils aimaient prétendre et croire mais surtout qu’ils aimaient asseoir. Comme s’ils cherchaient à les intimider, la blague. Ils pouvaient toujours courir. Parce que bon, fallait pas déconner, ce n’était pas comme s’ils avaient essayé de s’intégrer de manière « normale », comme n’importe qui aurait fait. Donc, voilà, tout ça l’agaçait. Et, du coup, ne se gênait absolument pas pour le dire ou le faire comprendre. Après quoi, le jeune homme osa évoquer ses parents. Pardon ? Pire encore les insulter. Sérieusement ? Pour qui se prenait-il ? Il était absolument hors de question qu’on touche à ses parents. Partant du principe qu’il ne connaissait rien d’eux, il n’avait absolument pas son mot à dire, et ce sur quoique ce soit. On croit rêver. Ceci dit, c’était la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Et, la rouquine ne s’apprêtait pas vraiment à mâcher ses mots. « Non mais, d’où tu parles de mes parents ? » rétorqua-t-elle sèchement en dardant ses prunelles, furieuse. « Est-ce que j’te parle de ta grognasse de sœur moi ? » enchaina-t-elle de la même manière, élevant la voix. « Puis d’ailleurs, ton unique but c’est de faire chier les gens en te pavanant inutilement ? Tellement ridicule. Attends, laisse moi rire, t’as tellement aucun amour-propre que tu viens ici dans ce seul but, c’est ça » débita-t-elle avant d’afficher un léger sourire narquois sur la fin de sa phrase. Oh non, elle n’avait pas du tout besoin de réponse de sa part, puisqu’elle avait sa propre idée de la réponse. « T’sais quoi, arrête simplement de me parler » trancha-t-elle, vindicative. Qu’il aille se faire foutre, ce serait plus simple pour les deux. « Dorian, on s’casse » annonça-t-elle sur un ton qui ne lui laissait pas tellement le choix avant de pivoter sur les talons pour rebrousser chemin. Eh ouais, le contre-pied même des menottes. « Tu n’auras qu’à demander à Carmela pour une paëlla. » ajouta-t-elle, commençant déjà à s’éloigner, soupirant légèrement pour se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Dorian

avatar




Messages : 1586
Date d'inscription : 07/02/2012
Age : 28
Ville : Londres Originaire de Nantes

Mon profil
Cagnotte: 28 100 €
Mes relations:
Secret:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Mer 18 Avr - 11:15

Mais dis donc c'est qu'elle s'emballait la petite. Bon il savait de quoi elle était capable. Alors là, il se contentait simplement de la fermer. C'était bizarre d'ailleurs, car elle dénonçait la façon de faire des Intrus tout en entrant dans leur jeu... Un genre de cercle vicieux quoi. Apparemment, ses parents, c'était un point sensible et il pouvait comprendre aisément. Même si ce que pourrait bien dire les autres de lui, ou même de sa famille, lui passait carrément au dessus de la tête. On parle quand même du mec qui est venu dans un jeu télévisé avec un pantalon licorne. Son regard se contentait donc d'alterner entre la silhouette féminine et masculine. C'est finalement quand il commençait à ne plus s'ennuyer qu'Indie décida de partir. Et en même temps, il n'avait pas trop le choix. Il la suivit donc en maugréant pour la forme : « J'aurais bien appris à faire la paella moi ! Ou des tapas ! C'est cool les tapas !» dixit Jean-Michel Préjugés. Mais il ne s'étala pas davantage puisque sa Siamoise commença à tourner les talons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Juan

avatar




Messages : 259
Date d'inscription : 09/04/2012
Age : 36
Ville : Madrid et Paris
Humeur : Machiavélique.

Mon profil
Cagnotte: 0
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   Mer 18 Avr - 11:20

La facilité déconcertante dont Juan faisait perdre à Indie ses moyens, était jouissive. Le trentenaire n'avait pourtant rien contre la jeune femme, il faisait juste son devoir, et il y avait tout pour croire que la rousse avait un fort problème avec les règles de ce jeu. Au lieu de s'en prendre à ces mêmes règles, qui étaient la vraie cause du problème, elle préférait se réfugier en attaquant l'espagnol, qui finalement ne demandait que ça. Ce même sourire sur son visage, il encaissa toutes les attaques avant de répondre simplement. « Inutilement...Ce sera autour du buzzeur que l'utilité de mes interventions sera évaluée. » Il ponctua sa phrase par un nouveau sourire, avant de prendre une voix féminine, imitant la jeune femme. « Et je t'interdis de parler de ma soeur, tu ne la connais pas, okéé ? » Il ne put s'empêcher de se faire rire lui même. Il observa ensuite les deux jeunes gens quitter la cuisine, et fit un clin d'oeil à Dorian, qui avait tout gagné dans l'histoire : de la considération de la part de Juan, mais surtout des indices sur le secret de sa compagne de la semaine. Mission effectuée, et parfaitement.



    What goes around, goes around, goes around...Comes all the way back around
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La dalle (19/04/12 à 15h33)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La dalle (19/04/12 à 15h33)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» J'ai la dalle ce soir. [Maud & Alvin ♥]
» Le Mystère de Palenque
» Merlin, on crève la dalle ♦ Les Rouges conviés
» [ 321 maconnerie ] Des conseils ou tuyaux pour mon problème
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECRET STORY :: 
 :: Archives RP :: Saison #5 :: Intérieur :: La cuisine américaine
-
Sauter vers: