AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un avenir semblable, triste conclusion ~ 1h08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Beth

avatar




Messages : 843
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 29
Ville : Philadelphie
Humeur : Stable

Mon profil
Cagnotte: 37 900 €
Mes relations:
Secret:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Un avenir semblable, triste conclusion ~ 1h08   Mer 13 Juin - 11:02

Feat Léandre


    J'ai gagnée ?


Je lève les yeux au ciel en pensant à la connerie que j'ai oser balancer après ma victoire. Plus con que ça. Ça me correspond bien quoi. Mais il faut me comprendre, je n'y croyais tellement pas. Je n'ai rien d'une gagnante. Annie dois bien rager d'ailleurs. C'est elle qui aurait du être à ma place et tout le monde le sais, elle en premier. Mais bon, ça ne me sert à rien d'aller me confondre en excuses. C'était de sa faute après tout, non? Là dessus au moins je n'avais rien à me reprocher. J'avais survécu à la maison, ma place était tout aussi légitime que celle des autres. Bref. Ça m'avait quand même secouée de gagner. Pour moi le nom du vainqueur était clair. Trop évident même. Peut-être que c'est ce qui avait rendu mon séjour si ennuyant. Le fait de me projeter aussi loin qu'en finale et de ne jamais m'y voir. Et pourtant.

Quand j'avais finalement accepté le fait que j'étais belle et bien la gagnante, Léandre était déjà sur le pied de la porte. Et moi j'avais son paquet de clope dans les mains. J'avais clignée des yeux plusieurs fois. Puis je m'étais mise à poussé la bande d'inconnus débile qui m'entouraient. Franchement, je ne les connaissais pas ceux là, ils avaient rien à foutre dans ma victoire. J'avais rattrapé mon inerte préféré avant de le saisir par le poignet. Assez de familiarité pour ce soir, le poignet faisait tout aussi bien l'affaire. Puis je l'avais tiré sans lui demandé son avis. Je n'avais même pas pris la peine d'écouter ses grognements. Mais je me fais choper à mon tour. Apparemment je dois me changer avant de sortir. Au temps qu'elles ont tous mis à me préparer elles veulent que je me change à nouveau? Je lâche le poignet de Léandre, je lui allume une clope et je le laisse, non sans un regard qui lui signifie bien que si il part je le retrouve et je le brûle. On me fou une espèce de robe mal-de-coeur et mal-de-yeux sur le dos. C'est moche mais je dis rien. On me détache les cheveux. C'est bon. Mais quand l'équipe est carrément prête à me recoiffer et à me remaquiller, je file. Faut pas pousser non plus.

Je retrouve Léandre où je l'avais laissé, complètement paumé. Je le pousse vers l'extérieur. Moi qui m'attendais à un peu de calme, je me vois forcé de plisser les yeux. Ça cri, ça hurle et moi je capote. Les flashs surgissent de partout. Où est-ce que j'existe moi là dedans? Nulle part. Depuis qu'ils ont crier mon nom sur ce plateau, je ne suis plus qu'un nom et un Fucking secret. Faudra que je m'y fasse. Je peux au moins me consoler en me disant que la situation sera tout autre à Philadelphie. Ouais, mais pour l'instant je me fais royalement chier avec tous ses journalistes, paparazzis, fans et autres débiles en tout genre. Ne pas s'attarder surtout. Je pousse Léandre dans la limousine, je ferme la porte. Puis je pousse un soupir en le regardant un moment. Le genre de regard qui veut dire «Dans quoi je me suis foutu? Tu m'en sors dit?». À l'entrée de la boîte de nuit, c'est le même cirque. Alors je fais une gueule d'enterrement et je traîne l'autre finaliste derrière moi sans rien dire. Et je fonce vers le bar, tête baissé. Quand j'aurai assez bu je pourrai peut-être avaler la nouvelle de ma victoire et tout ce qui l'accompagne. Pour l'instant, alcool. Je m'arrête vraiment pour la première fois depuis le début de tout ça. Je m'assois sur l'un des sièges du bar. Je chope un verre, je regarde Léandre, je dis rien. J'ai gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Léandre

avatar




Messages : 718
Date d'inscription : 16/08/2010

Mon profil
Cagnotte: 0
Mes relations:
Secret:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Un avenir semblable, triste conclusion ~ 1h08   Mer 13 Juin - 11:27

C’est fini. Mais je vois Beth qui vient vers moi, et je me retiens de lui dire de foutre le camp. Je sais très bien ce qu’elle va faire, et je veux pas en être. De sa victoire. Parce que j’aime pas perdre, et surtout parce que je déteste déjà tous ces gens. Imaginez deux secondes ce qu’on ressent quand tout le monde hurle autour de vous pour aucune raison, sauf leur… connerie incroyable. C’est son nom à elle qu’ils scandent comme des abrutis, mais c’est mes tympans qui prennent. Et leur soirée. Leur ‘after’. J’ai un train à prendre, mais c’est Beth que je suis. Je dois être con, mais je la suis. J’attends quand elle se change. Je monte dans la limousine quand elle le fait. J’obéis comme un demeuré, et je la laisse dans son tas de sentiments impuissant. Je vais pas la consoler d’avoir gagné, même si j’aurais été aussi paumé à sa place. C’est comme ça. Elle a mis Dorian en bas du podium. Et j’ai quand même envie de l’envoyer se faire foutre. Pour le principe, peut-être. Ou juste parce que, ça y est, c’est la vraie vie.
- Tu croyais être folle ? Tu vas le devenir…
C’est dingue, ici. Dans cette boîte de nuit. J’ai l’impression qu’on va m’en retourner une à chaque seconde, alors je soulage ma parano dans un verre et une clope. Un geste qu’un gentil garçon s’empresse de me signifier comme interdit. c’est la vraie vie, ouais.
- Y’a vraiment aucun trophée pour le second.
Je lâche la cigarette dans le fond de mon verre. Oublié, l’alcool. J‘ai rien pour me réconforter, me faire passer le temps. Et puis je regarde Beth, parce que je suis là à cause d‘elle. Je parle pas juste de la boîte. Je parle même de la finale. Pas sans elle.
- On est officiellement les nouveaux emmerdeurs de France.


Dernière édition par Léandre le Mar 28 Aoû - 1:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Beth

avatar




Messages : 843
Date d'inscription : 18/02/2012
Age : 29
Ville : Philadelphie
Humeur : Stable

Mon profil
Cagnotte: 37 900 €
Mes relations:
Secret:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un avenir semblable, triste conclusion ~ 1h08   Jeu 14 Juin - 9:15

La folie ? Bah, elle m'atteins plus gravement depuis que je suis dans cette foutu aventure. Mais c'est presque fini. Ce soir et après je fou le camp. Je retourne chez moi m'enfermer pendant trois mois. Je bois une gorgée de mon verre. Non, je le vide carrément en fait. Et bien entendu, derrière le bar, on s'empresse de m'en servir une autre. C'est vrai, ça ressemble à quoi une gagnante totalement bourrée ? On va pas avoir à attendre trois heures pour le savoir. Parce que j'ai déjà calé mon deuxième verre. Et Léandre essaye de penser à autre chose de la seule façon que je lui connaisse. En se grillant une clope. Mais c'est apparemment interdit. Et merde, quelle connerie. Si moi je veux fumer une cigarette, ils ont intérêt à me laisser faire. C'est ça ou flamber mon drink, au choix. J'ai un petit sourire ironique quand il me parle de trophée pour le deuxième. Il aurait voulu quoi ? Je ne suis même pas certaine qu'il en aurait voulu de cet argent. On voulait juste aller en finale. Prouver au gens qu'on peut être totalement chiant et qu'eux ils sont assez con pour voter pour nous quand même. Ça à bien marché. Trop bien en fait. Parce que je me retrouve avec plus de cent mille dollars en poche et un espèce de titre avec lequel je ne sais pas quoi faire. Ça aurait été plus simple si Dorian avait gagné. Pour moi, pour Léandre. Pour tout le monde quoi. Mais bon, les cons mènent le monde a ce qu'il parait. Je vide un autre verre. Puis je tourne la tête vers l'autre emmerdeur.

    Ça m'aurait suffit comme titre. Une américaine emmerdeuse officielle de France, on vous pourri la vie jusqu'au bout. Le beau paradoxe. Je marque une pause. Ouais, c'est trop con. T'aurais voulu quoi comme trophée ?

Ça m'intéresse. Parce que moi je voulais rien et j'ai tout. J'avais l'impression qu'il ne s’attendait à rien lui non plus. Mais je m'étais peut-être trompé. Peut-être qu'il aurait voulu tout avoir, j'en sais trop rien. Je sais ce soir que ce temps passé dans la maison, c'était une mascarade du début à la fin. Que je connais personne, que personne me connais. Une belle blague bien maquillé. Ça m'aura plus un moment, c'est déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Un avenir semblable, triste conclusion ~ 1h08   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un avenir semblable, triste conclusion ~ 1h08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» L'avenir dira le reste.
» Caniche mâle 9 ans triste état Béthune (62) ADOPTE
» L'avenir de la VPC GW
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECRET STORY :: 
 :: After Prime
-
Sauter vers: